JAZZ



 


Jazz...
 

1994 :
année très importante pour Béa !

En mars, elle fonde son propre quartet composé de musiciens chevronés, Michel Bastet puis Evariste Perez au piano. Quant au bassiste Pavel Pesta et au batteur Eric Wespi, ils l'accompagnent pendant 6 ans. Avec son  quartet  elle a tourné dans les caves à Jazz les plus connues de Suisse Romande.

En juillet, au Festival de Jazz de Montreux, elle fait une courte improvisation avec Bobby Mc Ferrin lors de son concert donné dans la grande salle Stravinsky. Cet instant est gravé dans la vidéo-compilation du Montreux Jazz Festival 1994 (" Bobby's blues") qui a passé sur plusieurs chaînes de télévision.

1998 : enregistrement avec son quartet d'un  CD  à son nom "Refuge", reprises de standards de jazz avec des textes en français que Bea écrit pour ses solos.

De 1995 à 1998 : elle est membre du comité de l'Association Genevoise des Musiciens de Jazz (AGMJ).

De 1997 à 2003 : Bea est membre de la Fondation du Festival de Jazz de Montreux (Montreux Jazz Circle).

2000-2002 : elle est membre du comité de "l'Association pour le Soutien de la Musique Vivante" (A.S.M.V./Chat Noir-Genève) -(www.chatnoir.ch).

En 2003, elle crèe une Fondation pour l'encouragement de jeunes artistes, " La Fondation Bea pour jeunes artistes ", (www.fondationbea.com) qu'elle gère comme Présidente. Collaboration avec le Festival de Jazz de Montreux (MJF) pour la création d'une "Voice Competition" prix décerné à de jeunes chanteurs et chanteuses dans le cadre du MJF.

En 2006, Bea décide d'arrêter le Jazz pour se consacrer à sa passion la musique électronique et surtout son spectacle de chanson-électro, "Bea la Mamie de L'Electro" ainsi qu'à la promotion de son CD "Rebelle" sorti en mars 2006.